47 boulevard Murat 75016 Paris
Nous contacter 06 41 84 30 44
Comment choisir le type de parquet en fonction des lieux de passage ?

Astuces pour le choix d’un parquet selon le trafic dans la pièce

Les parquets existent pour tous les goûts : foncés ou clairs, étroits ou large, épurés ou rustiques et contrecollés ou massifs ! Aimer un revêtement de sol pour sa beauté ou pour ses traits et caractéristiques uniques n’est plus suffisant afin d’en choisir un pour une maison.

Il faut choisir le type de parquet en fonction des lieux de passage pour obtenir un parquet qui a une durée de vie bien longue. Dans une pièce qui a tendance à recevoir des invités où le passage y est très fréquent, il est beaucoup plus judicieux de privilégier un revêtement de sol épais et qui peut perdurer.

Vous souhaitez obtenir un devis ?

06 41 84 30 44

Spécialiste du parquet – Paris 16

Comment choisir le type de parquet en fonction des lieux de passage ?

Il convient de se référer à l’épaisseur pour choisir le type de parquet en fonction des lieux de passage. Plus la pièce fait l’objet d’un passage fréquent, plus le sol doit être épais. À savoir que plus les lames de bois sont denses, plus elles possèdent une capacité résistante importante face à l’usure.

Sur le continent Européen, l’épaisseur d’un parquet se trouve dans une classe de 21 à 43. La première catégorie équivaut à un parquet à usage moyen comme celui d’une chambre à coucher. Un couloir ou une entrée de maison peut être équipé d’un revêtement de sol de classe 23.

La durabilité de l’essence de bois est également à prendre en compte pour chaque pièce. Elle se choisit en fonction de la fréquence des passages. Pour une pièce qui est très souvent traversée, c’est le cas d’un couloir, il convient de choisir une essence dure et résistante.

Il existe 4 catégories de bois sur le marché qui sont reparties en fonction de leur capacité à résister contre l’usure : la classe A qui comprend les bois tendres (épicéa, sapin et pin), la classe B qui permet d’obtenir des essences mi-durs (noyer, merisier et teck), la classe C qui est la catégorie des bois durs (érable, chêne et hêtre) et la classe D qui propose des bois très résistants (merbau, wengé).

Le choix du revêtement de sol dans le salon ne doit pas seulement se faire selon le côté esthétique, mais également sur la capacité de résistance même s’il s’agit d’une pièce qui n’est pas fréquemment utilisée. À savoir qu’à un moment donné, il peut être utilisé comme lieu de réunion pouvant accueillir plusieurs personnes, donc qui nécessite de la résistance.

Le type de parquet en fonction des lieux de passage prend particulièrement en compte la salle d’eau, car cette pièce est toujours humide. Il est tout à fait envisageable d’y mettre du parquet à condition de bien s’y connaître ! Les essences massives exotiques sont à privilégier dans une salle de bain puisqu’elles résistent bien à la condensation et à l’eau.

Le teck, le jatoba, l’iroko ou le wengé sont des possibilités pour cette pièce où on passe régulièrement. Pour une finition plus résistante, il est vivement conseillé d’huiler le parquet. Si le budget représente un souci, il est toujours possible d’opter pour un parquet stratifié.

Pour la cuisine, il est possible de choisir le peuplier, le frêne ou le hêtre afin d’apporter une touche traditionnelle.